Mostuéjouls

A D P C M

Association de défense du patrimoine de la commune de Mostuéjouls

Facebook GooglePlus
Sauvegarder Animer Découvrir L'association Contact
haut de page
Menu
Recherche dans le site de l'ADPCM

Notre Dame des champs

Saint-Pierre de Mostuéjouls (Notre-Dame des Champs)

HISTOIRE L'église Saint-Pierre de Mostuéjouls est plus connue sous le nom de Notre Dame des champs. Elle fait partie des trois monuments classés de la commune.

L'église Saint Pierre, devenue à la fin du XIXè siècle Notre-Dame des Champs, est signalée pour la première fois en 1082 dans un acte de donation de l’évêque de Rodez aux Bénédictins de l’abbaye St Victor de Marseille. C’est ainsi que les moines de Marseille s’installent à Mostuéjouls et vont construire à la fin du XIè, l’église qui subsiste aujourd’hui. Elle était alors à la fois prieuré et église paroissiale

A la fin du XIIè siècle, sans doute pour prévenir des dégâts dus aux débordements du Tarn tout proche, les moines bâtirent de gros contreforts rectangulaires sur les murs extérieurs, et en 1495, le sol de la nef est surélevé.

Mais c’est au XVIè ou XVIIè que les reprises les plus importantes furent effectuées. Pour faire face à des réparations urgentes, les absidioles romanes laissent la place à des chapelles rectangulaires, voutées sur croisées d’ogives.

Le prieuré eut beaucoup à souffrir des guerres civiles du XVIè siècle, et l’évêque de Rodez doit lutter contre l’inertie des moines de Saint Victor de Marseille. En 1738, l’église menace ruine et prend l’eau de toutes parts, à tel point qu’elle n’est plus fréquentée par les fidèles. En 1742, sur ordre de l’évêque, faute de quoi l’église serait interdite d’accès, les réparations urgentes sont effectuées : toiture, arceaux des chapelles, vitres, porte latérale. Mais en 1774, l’église, qui n’était plus fréquentée, cesse d’être église paroissiale et sert même de grange au XIXème siècle.

De 1896 à 1897, l'abbé Fuzier la restaure pour en faire un sanctuaire à la Vierge Marie, les murs sont crépis, la porte latérale sud est fermée, ainsi que les arcs formerets des chapelles gothiques. Le nom nouveau de Notre Dame des Champs qui lui est attribué marque son isolement en pleine campagne, à l’écart du village. La dédicace à Notre Dame est soulignée par la décoration intérieure : statue du maître autel, reprise en écho par le motif du vitrail axial, vitraux des chapelles représentant Notre Dame dans un paysage, protégeant des vendangeurs et des moissonneurs. Traditionnellement, une messe était dite pour obtenir un temps favorable aux récoltes.

Par un arrêté du 22 Septembre 1930, l’édifice est classé Monument Historique. Les architectes des Monuments historiques refont la façade, commencent à décrouter l’abside. Mais ces travaux s’arrêtent là pour plusieurs dizaines d’années. Le bâtiment se dégrade à nouveau, prend l’eau et menace ruine, des arbres poussent sur la toiture. L’église est à nouveau abandonnée par la paroisse qui s’en désintéresse.

En 1988, la création de l’Association de Défense du Patrimoine de la Commune de Mostuéjouls (ADPCM), dont l'un des objectifs est la sauvegarde du patrimoine de la commune a permis d’initier le sauvetage de Notre-Dame des Champs.

Notre Dame des Champs

Grâce à deux souscriptions, des dons de particuliers et une foire aux santons organisée pendant une dizaine d'années, des fonds substantiels ont pu être collectés. Ils ont permis à l'ADPCM durant un quart de siècle de se substituer à la commune pour le financement de tous les travaux de sauvegarde, de restauration et d'embellissement des deux édifices classés de la commune dont Notre Dame des Champs, y compris la remise en état du mobilier et notamment le merveilleux christ du XVè siècle, classé monument Historique.

Des bénévoles ont rendu tout cela possible par leur immense implication dans ces nombreuses activités culturelles, ou leur participation directe à des travaux d'entretien et de mise en valeur. Après plus de 25 ans d’investissement, l’ADPCM poursuit son action, continue d’entretenir et de valoriser l’église.

Aujourd’hui, Notre Dame des Champs accueille en été des expositions, des concerts, elle est ouverte au public pour les journées du Patrimoine. La paroisse y consacre deux messes par an.

 

Comment venir à Notre-Dame des champs

Quand la nuit tombre, Notre Dame des champs continue de briller

Dans le même chapitre

Partagez cette page

A.D.P.C.M.

Association de sauvegarde du patrimoine
de la commune de Mostuéjouls

Outils

Admin